^ Haut du site
Bienvenue sur le site du rabbin Harboun
Suite à des personne malintentionné nous avons du refaire entierement le site internet Mais a qui ne plaise nous sommes toujours là
Ventes en ligne de livres sur le couple et l'éducation
L'équipe bénévole du rabbin harboun pour diffuser la thora vous souhaite une bonne année 2014
Le rabbin Harboun es heureux de vous annoncer l ouverture de la boutique en ligne

 

 

LE KIDDOUCH Pour les femmes

Halakha du jour n°141 :                                                               בס״ד

 


Sujet : Le Kiddouch du chabbat pour les femmes.
Les femmes sont astreintes au Kiddouch du vendredi soir, au même titre que les hommes, bien qu'il s'agit d'une "Mitzva Assé Chéazmane Grama" : Mitzva positive qui dépend du temps. En effet, dans la Paracha de Ytro il est dit : "Zakhor Et Yom Hachabat Lékadcho" : souviens toi du jour de Chabbat pour le sanctifier (le sanctifier par le Kiddouch). Dans la Paracha Vahéth'anan il est dit : "Chamor Et Yom Hachabat Lékadcho" (il s'agit des interdits de Chabbat : Lo taassé). Nos sages nous ont enseigné que « Chamor Vezakhor Bedibour Eh'ad » : Le Chamor et le Zakhor ont été prononcés en même temps; ceci pour nous enseigner que quiconque est concerné par le Chamor est concerné par le Zakhor : puisque les femmes sont soumises au Chamor (=interdictions du chabbat), elles sont, par conséquent, soumises au Zakhor (=Kiddouch).
Une femme peut acquitter un homme de son obligation de faire le Kiddouch, puisqu'elle y est astreinte par la Tora au même titre que lui. Il est cependant préférable qu'elle s'en abstienne par mesure de pudeur (= Tsniout), sauf s'il s'agit de quelqu'un de sa famille.
Lorsque le Baal Habayit (= maître de maison) fait le Kiddouch et que son épouse et ses enfants l'écoutent pour s'en acquitter, ils ne diront pas "Baroukh hou Ouvaroukh Chémo", après la mention du nom d'Hachem. Tous les assistants doivent avoir l'intention de s'acquitter de l'obligation de dire le Kiddouch en l'écoutant.
Les femmes, comme les hommes, n'ont pas le droit de manger ni de boire le vendredi soir avant le Kiddouch. Le chabbat matin elles ont le droit de boire un café ou du thé avant la Tefila si elles vont la faire. Sinon, elles ne peuvent rien goûter avant le Kiddouch.
Certains pensent cependant, qu'une femme a le droit de manger avant le Kiddouch du Chabbat matin.
Traduction et adaptation par Rav F. Elbaze

 

Compteur de visite
compteur html